Skip to content Skip to footer

Modèle de lettre de motivation pour titularisation d’un contractuel

Quel que soit le poste occupé par un agent exerçant dans la fonction publique, en particulier dans un centre hospitalier, le but demeure le même. Il se doit d’assister les citoyens sur le même pied d’égalité à travers ses aptitudes spécifiques. La titularisation d’un contractuel en fonction publique se fait sur la base des compétences de l’agent concerné.

Pour obtenir cette titularisation, le travailleur se doit de passer par une lettre de motivation présentant une structuration et une argumentation de qualité. Que représente une titularisation ? Comment rédiger une lettre de motivation pour obtenir une titularisation ? Toutes les réponses dans cet article.

Définition de titularisation

La fonction publique de la plupart des pays du monde entier compte à son actif plusieurs agents travaillant sous contrat bien défini. Ces agents contractuels interviennent au service de l’État, des collectivités territoriales ou pour celui des structures hospitalières publiques.

Tout agent travaille sous deux types de contrats dans la fonction publique : 

  • le contrat à durée déterminée (CDD) ;
  • le contrat à durée indéterminée (CDI).

La titularisation représente une procédure par laquelle des contractuels avec un CDD acquièrent le statut d’un fonctionnaire. Ceci par la transformation de leur contrat à durée déterminée en un contrat à durée indéterminée.

Cette procédure se réalise soit :

  • par concours interne ;
  • par recrutement sans concours ;
  • sur la base d’un dispositif spécifique précisé par la loi, etc.

Notez qu’il est possible qu’un fonctionnaire cumule plusieurs contrats à durée déterminée sur plusieurs années de fonction. Ceci sans considération du Code de travail qui doit normalement s’appliquer à un salarié.

Pour l’obtention d’une titularisation, l’agent de la fonction publique se doit d’adresser à qui de droit selon la loi une lettre de motivation. Ce courrier se doit de présenter un format bien précis et de préciser les compétences spécifiques du contractuel concerné.

Rédaction d’une lettre de motivation pour la titularisation d’un contractuel

La fonction publique présente une structuration très organisée, mais aussi plus ou moins complexe à travers :

  • la catégorisation des fonctionnaires ;
  • les concours ;
  • les différents statuts ;
  • les nombreux grades, etc.

Il importe par ce fait d’être très explicite et précis dans la lettre de motivation pour une demande de titularisation. Cette lettre doit présenter un en-tête, un objet, une salutation d’usage, un paragraphe d’accroche pour défendre la candidature, un paragraphe présentant les expériences acquises.

À ces différentes parties doit s’ajouter dans la lettre de motivation un paragraphe exposant les apports possibles de l’agent au nouveau poste. Il s’ensuit enfin une demande d’entretien, une formule de politesse et une signature du candidat.

L’en-tête de la lettre de motivation pour une demande de titularisation d’un agent public doit présenter à gauche les informations concernant le candidat. En bas à droite doivent figurer les renseignements concernant le destinataire de la lettre.

Après l’en-tête suit l’objet. Il est conseillé d’annoncer dans l’objet le poste de la fonction publique que vous souhaitez. Ceci afin de faciliter la tâche aux secrétaires et aux recruteurs dans le classement des dossiers de candidature.

Vous devez veiller à ce que l’objet de votre lettre de motivation soit plus précis et explicite que possible. Quand bien même qu’il se présenterait très souvent en une ligne, votre objet doit transmettre les informations concernant :

  • la candidature ;
  • le poste ;
  • le lieu de travail ;
  • le type de contrat, etc.

Vous pouvez vous inspirer des modèles d’objet de lettre de motivation tels que : 

  • candidature au poste d’infirmier d’État ;
  • postulation au poste titulaire d’aide-soignant au CHU de Bordeaux, etc.

Vous devez éviter dans l’objet des formulations assez simples telles que candidature, infirmier ou lettre de motivation administration. Juste après l’objet, vous devez aborder le paragraphe d’accroche qui doit capter l’attention du recruteur et susciter en lui l’envie de vous suivre.

Comme toutes les parties de la lettre de motivation, ce paragraphe doit être rédigé avec soin. En effet, dans le cas où vous perdez l’intérêt du recruteur juste au début, votre dossier de candidature risque de tomber dans l’oubliette.

Ainsi, il est donc primordial de frapper fort dès ce paragraphe en présentant une explication brève :

  • de la raison de votre demande de titularisation ;
  • des principaux fondements qui font de vous le candidat idéal pour postuler au poste, etc.

La mention d’une réussite passée ayant un lien précis avec le poste peut véritablement légitimer votre candidature. Vous devez prendre la peine de personnaliser votre lettre non seulement dans le paragraphe d’accroche, mais aussi dans celui qui suit.

Il s’agit du paragraphe présentant vos expériences et compétences acquises au cours des années. Ici, vous devez aussi préciser vos postes passés. Les pièces justificatives doivent être jointes à votre lettre de motivation.

Afin de mettre les chances de votre côté, vous pouvez annoncer dans ce paragraphe des approches de solutions un problème spécifique. Ce problème doit être lié au poste ou au secteur que vous visez. Ceci montrera non seulement votre motivation, mais aussi votre détermination.

Le troisième paragraphe qui suit se doit de prouver au recruteur que vous disposez de la personnalité adéquate pour postuler au poste. Chaque emploi requiert une certaine personnalité appropriée correspondant à l’état d’esprit de la structure.

Grâce à ce paragraphe, le chargé du recrutement saura si vous présentez les capacités compatibles avec :

  • les objectifs de la structure ;
  • l’environnement de travail ;
  • l’équipe en place, etc.

Après le développement des trois paragraphes présentés en haut, vous devez clôturer votre production avec une conclusion assez manquante. Commencez celle-ci avec une demande d’entretien.

Cette demande doit être suivie d’une formule de salutation assez polie. À la fin de votre rédaction, relisez afin de corriger les erreurs oubliées et enfin faites la mise en page de votre lettre. La fonction publique dispose d’un air très sérieux qui le caractérise particulièrement.

De ce fait, évitez une mise en page trop graphiste et illustratrice. Privilégiez la sobriété et l’efficacité. Les polices de caractère le plus souvent conseillées constituent Arial, Cambria et Times New Roman. La taille doit être de 11 ou 12 pour une bonne lisibilité avec une marge entre 2 et 2,5 cm. 

Afin d’assurer une bonne aération de la production, un saut de ligne entre deux paragraphes successifs est primordial. Vous pouvez consulter sur internet quelques modèles de lettres de motivation pour candidature à une titularisation. Inspirez-vous du modèle disponible qui vous convient le plus.

La demande de titularisation représente une procédure très courante dans le milieu de la santé. Ainsi, vous pouvez retrouver facilement des exemplaires de lettres de motivation pour infirmier, ash, aide-soignant, etc.

Prenez le soin de bien suivre les conseils et les règles exigées afin de présenter une lettre captivante par son professionnalisme. Vous devez impérativement signer votre lettre de motivation avant de la transmettre.

En attendant une réponse favorable de votre correspondance, pensez à libérer votre emploi du temps pour un éventuel entretien. Les services chargés de la gestion des recrutements publics exécutent aussi rapidement que possible les études de dossiers. Après une validation de la demande, l’agent pourra signer un contrat de titularisation.

lettre motivation titularisation d'un contractuel
Young woman having a business meeting and signing a contract, recruitment and agreement concept

Les différentes modalités d’une titularisation

La nomination d’un titulaire se fait de façon spontanée suite à un arrêté de titularisation instauré par l’administration. L’autorité territoriale en sa qualité d’administrateur confère à un agent très souvent déjà recruté le statut de fonctionnaire.

La titularisation s’effectue généralement suite à une période d’un an minimum de stagiairisation de l’agent. Elle peut intervenir un peu plus tôt dans le cas où l’agent présente une situation de handicapé.

Lorsqu’un fonctionnaire déjà titulaire dans un cadre d’emplois se trouve nominé stagiaire dans un autre corps, il conserve son statut de titularisation. Toutefois, il perd son grade d’autrefois. 

La titularisation permet à l’agent d’obtenir un changement de son cadre de vie. Elle lui accorde une certaine assurance dans son emploi. L’agent en situation de stagiaire depuis une période minimum d’un an peut effectuer une demande de titularisation.

Cette demande tout à fait gratuite se fait à travers la transmission d’un dossier bien constitué à l’autorité territoriale. Ce dossier doit contenir primordialement une lettre de motivation de titularisation. 

À celle-ci doit s’ajouter les attestations de stage, les lettres de recommandation si possible et d’autres documents pouvant certifier les aptitudes de l’agent. L’autorité territoriale analyse par la suite la demande et la situation de l’agent au sein de la structure.

Elle produit ensuite une réponse qui dépend des capacités dont dispose l’agent demandeur. Cette réponse peut être précédée d’un entretien au cours duquel l’agent expose ses acquis et ses expériences professionnelles.

Les textes régissant les conditions de titularisations d’agents publics en France se retrouvent dans le Code du travail. Vous pouvez les consulter au niveau de la loi N° 84-53 du 26 janvier 1964. 

Il importe pour tout agent désireux d’effectuer une demande de titularisation de prendre connaissance de ces textes. Ceci afin de fournir un dossier approprié et de bien rédiger sa lettre de motivation de demande de titularisation.

Les demandes de titularisation sont très fréquentes au sein d’une structure hospitalière. La déclaration de titularisations par arrêté administratif permet d’instaurer un environnement de travail épanouissant.

En cas de rupture de contrat, le fonctionnaire se trouve dépourvu de son statut. Il va devoir passer par toutes les étapes primordiales et aussi par une lettre de motivation de titularisation s’il veut encore retrouver ce statut de fonctionnaire.

Leave a comment

0/100