Skip to content Skip to footer

Mon tensiomètre ne marche pas : comment réparer l’erreur ?

Le tensiomètre constitue un appareil de mesure de la pression artérielle. Cette pression représente la tension ou la force qu’exerce le sang à son passage dans les artères. La mesure de la tension artérielle permet d’effectuer une évaluation de l’état cardiovasculaire d’un individu.

Ceci dans le cadre d’examens de santé ou de contrôle de suivi dans le milieu médical. Grâce aux avancées technologiques, il est possible aujourd’hui pour toute personne d’avoir son propre tensiomètre bras à la maison. Cependant, il importe de maîtriser certaines dispositions à prendre pour une bonne marche de cet appareil de mesure.

Utilisation d’un tensiomètre

Le tensiomètre se définit comme un instrument notoire sollicité par la plupart des professionnels du milieu de la santé. Favorisant la mesure de la pression artérielle, cet appareil reconnu sur le plan mondial permet d’effectuer la détection et la surveillance des anomalies cardiovasculaires.

L’efficacité d’un tensiomètre au cours de son utilisation dépend non seulement de son bon positionnement, mais aussi du respect de certaines modalités. En effet, avant toute mesure de tension artérielle avec le tensiomètre, l’individu doit être installé dans un environnement paisible et reposant.

Il doit rester assis pendant une durée variant entre cinq et dix minutes. Ceci afin d’éliminer tous facteurs pouvant influencer les résultats issus de la mesure de la pression artérielle. Comme facteurs, vous pouvez retrouver :

  • l’effort physique ;
  • le stress ;
  • la position délicate du corps, etc.

Lorsque vous effectuez une mesure de tension artérielle vous-même à domicile, il est primordial que vous dégagiez la zone de prise de pression artérielle. Vous devez relever vos manches et enlever toutes sortes de bijoux que vous portez à la main.

Pendant les quelques minutes de mesure de la tension artérielle par le tensiomètre, évitez de parler et de faire des mouvements. Restez assis et détendez-vous en effectuant des respirations lentes et calmes. Ces dispositions se trouvent importantes pour l’obtention de résultats appropriés.

Notez qu’il existe plusieurs types de tensiomètres :

  • les tensiomètres manopoires ;
  • les tensiomètres manobrassard ;
  • les tensiomètres électroniques au bras ;
  • les tensiomètres électroniques au poignet, etc.

L’utilisation des tensiomètres de types manopoires et manobrassard nécessite une certaine formation préalable. Ainsi, leur manipulation se trouve généralement réservée aux professionnels de la santé.

Les tensiomètres électroniques quant à eux s’utilisent plus aisément grâce à leur système automatique ou semi-automatique. Ils conviennent favorablement non seulement pour le personnel du milieu médical, mais aussi pour le grand public à des fins d’utilisation personnelle.

Cependant, l’utilisation d’un tensiomètre électronique se trouve proscrite pour des personnes présentant certaines situations délicates ou pathologies telles que :

  • les femmes enceintes ;
  • les diabétiques ;
  • les personnes atteintes d’arythmie cardiaque ;
  • les sujets à faibles pouls portant un stimulateur cardiaque ;
  • les individus présentant des rétrécissements vasculaires, etc.

Avant tout usage de tensiomètres électroniques, il est conseillé de prendre conseil chez un médecin qualifié. Aussi, il est remarqué qu’une personne sur trois ne mesure pas correctement sa pression artérielle. Ceci suite à un problème de fonctionnement de l’appareil ou à une mauvaise manipulation.

Quelques dispositions pour réparer un tensiomètre qui déconne ou ne fonctionne pas

Vous pouvez faire face à des complications lors de l’utilisation d’un tensiomètre. En effet, Il y a des moments où le tensiomètre affiche erreur ou ne marche pratiquement plus pour une raison ou une autre.

Pourquoi mon tensiomètre poignet affiche erreur ? Pourquoi mon tensiomètre ne fonctionne plus ? Comment réparer un tensiomètre ? Toutes les réponses à ces questions se trouvent ici.

Dans le cas où vous rencontrez des difficultés dans le bon fonctionnement de votre tensiomètre poignet ou bras, prenez le soin d’examiner certains points. En premier, vérifier les piles ou l’adaptateur secteur.

En effet, les tensiomètres fonctionnent très souvent à l’aide de piles ou d’adaptateur secteur. Le non-fonctionnement de votre tensiomètre peut être dû à la vétusté des piles d’alimentation ou à une mauvaise connexion avec l’adaptateur.

Ensuite, vérifiez les matériaux de votre appareil de mesure. Le brassard du tensiomètre ne doit pas être trop grand ni trop petit. Sa taille doit être conforme avec la circonférence de votre bras afin de garantir l’obtention de mesures convenables.

Le brassard pour les tensiomètres au bras se trouve livré séparément. Il faut ensuite le relier au tensiomètre avec un tube d’air. Le brassard de ce type de tensiomètre doit être positionné au-dessus du coude en respectant une distanciation de un à deux centimètres.

Vous pouvez effectuer la prise de tension artérielle sur le bras gauche ou le bras droit. Quand vous choisissez le bras gauche (généralement recommandé), le tube d’air doit être placé sur la surface intérieure du bras. Ceci tout en étant aligné vers la paume de la main.

Dans le cas où vous optez pour la main droite, le tube se doit d’être ajusté le long du coude. En ce qui concerne le brassard des tensiomètres pour poignet, il se trouve directement connecté à l’appareil. Vous devez veiller avec ce type de tensiomètre à ce que le brassard ne recouvre pas l’os saillant au niveau du poignet.

Un espacement d’un centimètre environ entre la main et le bord du brassard doit être respecté. Le boîtier des tensiomètres électroniques se trouve généralement installé sur la surface interne du bras.

tensiomètre marche pas réparation erreur

Un dysfonctionnement de votre appareil de mesure de tension artérielle peut être causé par une fuite du brassard ou par un tuyau ramolli. Vous pouvez être confronté dans ce cas  à un tensiomètre manuel qui ne gonfle plus.

Vous avez la possibilité de changer les matériaux du tensiomètre à votre guise. Ceci dans les cas où vous constatez que le mauvais fonctionnement du tensiomètre se trouve lié à la détérioration du tuyau ou du brassard.

Si votre tensiomètre ne fonctionne toujours pas après tous ces contrôles et corrections exécutés, vous devez vous rapprocher des experts médicaux. Ils sauront vous guider pour la réparation du tensiomètre.

Certains modèles de tensiomètres disponibles sur le marché permettent aux utilisateurs d’effectuer des prises de tension sans encombre. Parmi ceux-ci, vous pouvez distinguer le modèle de tensiomètre Omron qui possède une technologie assez fiable.

Les meilleurs moments pour l’utilisation d’un tensiomètre

Pour obtenir des résultats concrets après la mesure d’une tension artérielle, faites la prise le matin à jeun ou le soir avant de vous coucher. Certains spécialistes conseillent aussi de prendre la tension trois fois le matin et trois fois le soir. Ceci pour trois jours consécutifs.

Dans ce cas, vous devez prendre le soin d’attendre environ deux minutes entre deux prises successives. Le résultat que vous pouvez considérer après une telle expérience représente la plus faible du matin et du soir.

Consultez votre médecin dans le cas où vous avez des doutes par rapport à l’interprétation des informations obtenues. Avant toute prise de tension avec le tensiomètre, vous devez éviter tous comportements susceptibles de modifier votre pression artérielle.

Ceci 30 minutes minimum avant la mesure. Comme exemple de comportement à éviter, vous retrouvez la prise du café, la prise de la cigarette, la réalisation d’activité physique, etc.

Interprétation des résultats de son tensiomètre

La pression artérielle représente la force qu’exerce le sang sur les parois artérielles de l’individu. Les mesures obtenues sur l’écran du tensiomètre lors de la prise de la tension artérielle se composent de deux chiffres. L’unité de mesure de ces chiffres représente le mm de Mercure (mmHg).

La valeur présentée par le premier chiffre correspond à celle de la pression systolique. Elle évalue la contraction du cœur. Le deuxième chiffre indique la pression diastolique. Cette dernière estime le relâchement du cœur.

La pression systolique est très souvent plus élevée que la pression diastolique. La tension artérielle d’un individu ne doit normalement pas dépasser le niveau 135/85 mmHg. Quand elle passe au-delà de ces valeurs, l’individu risque d’être atteint de maladies cardiaques (hypertension par exemple) ou d’accident vasculaire cérébral.

Comme mentionné en haut, prenez la peine de consulter un professionnel médical pour une interprétation efficiente des informations de votre mesure. Ceci afin d’éviter toute sorte d’auto-diagnostic ou d’auto-médicamentation.

Leave a comment

Technologies Biomédicales © 2024. Tous droits réservés. | Mentions légales | Contact