Skip to content Skip to footer

Apprenez à reconnaître un trouble de l’audition pour réagir tôt

Si vous avez l’impression de ne plus entendre aussi bien qu’avant, n’attendez pas une minute de plus pour aller consulter votre médecin traitant. En effet, il n’est pas rare que la survenue de la surdité se fasse de manière brutale et un diagnostic précoce est impératif pour éviter qu’elle soit irréversible.

Un problème d’audition : l’importance de consulter rapidement

La perte d’audition peut être provoquée par des causes naturelles comme le vieillissement, d’où l’importance d’effectuer un bilan auditif afin de mesurer une éventuelle perte auditive. Ce bilan doit être effectué dès 50-55 ans et permet de détecter les différentes affections qui pourraient vous empêcher d’avoir une audition normale.

Le plus dangereux avec la baisse d’audition, c’est qu’elle est généralement sournoise et s’installe si progressivement que vous ne pourrez en ressentir les effets qu’à un stade déjà élevé. Le dépistage dans les établissements de santé comme Audition du Vermois permet de vérifier le seuil d’audition, la compréhension dans un milieu semi-bruyant et peut aussi comprendre un test d’optimisation sonore.

Pour le cas des enfants, la perte d’audition peut se manifester par une grande agitation ou encore une mise en retrait. En effet, comme il entend de manière mitée, il doit se concentrer beaucoup plus pour obtenir une information complète. Cela peut aussi entraîner des difficultés scolaires.

Chez les tout-petits, il faut être particulièrement attentif à chaque stade du développement du langage. En effet, si l’enfant ne parle toujours pas à 18 mois, il faut penser à consulter. Il faut oublier les idées reçues selon lesquelles « les garçons parlent plus tard » ou encore que si un enfant marche tôt, il parlera plus tard, car l’être humain est programmé pour faire les deux à la fois.

Enfant ou adulte, le dépistage précoce est essentiel pour bénéficier d’une prise en charge rapide. Pour les enfants particulièrement, il faut que l’information auditive circule correctement au moment où le cerveau et le langage se construisent. Dans le cas où le trouble auditif peut être soigné, il faudra mettre en place un traitement médical ou chirurgical. Dans le cas contraire, il faudra procéder à la pose d’un appareil auditif.

appareil auditif

Vers quel professionnel de l’audition vous tourner ?

Sauf pour les cas particuliers, vous pouvez consulter votre médecin traitant afin de diagnostiquer un trouble auditif et vous faire orienter vers un traitement, un spécialiste ou encore un spécialiste. Ainsi, vous pouvez en premier lieu consulter votre médecin habituel qui vous orientera vers un spécialiste ORL, qui est le spécialiste des affections et des anomalies liées aux oreilles, à la gorge et au nez.

Si les troubles auditifs s’accompagnent de troubles du langage ou de surdité, c’est l’orthophoniste qu’il faut consulter afin de réaliser un bilan. S’il est établi que des aides auditives sont nécessaires, un rendez-vous chez l’audioprothésiste est incontournable. Ce dernier va poser des questions sur le mode de vie et l’historique du patient pour mieux comprendre ses besoins. Pour compléter l’évaluation, il pourra faire faire un test complémentaire avec des voix familières.

Quels sont les signes d’une perte d’audition ?

Il existe plusieurs types de troubles de l’audition et ils sont chacun leurs propres manifestations et leurs causes associées. Les affections les plus courantes sont la perte d’audition, l’hyperacousie ainsi que les acouphènes. La perte d’audition est un handicap important qui peut toucher aussi bien les adultes que les enfants. Elle ne touche pas seulement la santé, mais aussi la qualité de vie, l’apprentissage, la perception et la communication. La perte d’audition peut toucher une ou deux oreilles et avoir plusieurs degrés : légère, moyenne, sévère et profonde.

La perte d’audition peut se manifester de manière progressive, surtout lorsqu’elle est liée au vieillissement naturel. Elle peut aussi survenir brutalement ou se présenter dès la naissance à cause d’une malformation ou d’un dégât génétique. Pour diagnostiquer vous-même les premiers signes de la perte d’audition, vous pouvez vous poser les questions suivantes :

  • Est-ce que vous demandez souvent à vos interlocuteurs de répéter ?
  • Est-ce que vous augmentez fréquemment le volume de la télé ou de la radio ?
  • Est-ce que vous avez du mal à entendre certains sons comme les voix d’enfants ou les sonneries ?
  • Est-ce que vous avez du mal à suivre des conversations de groupe ?
  • Est-ce que vous répondez souvent de manière inexacte aux questions que l’on vous pose ?

Comment soigner des acouphènes ?

Les acouphènes se manifestent par des bruits parasites ne répondant pas à une stimulation extérieure et qui se font entendre dans une oreille ou dans les deux. Ils peuvent être temporaires ou permanents et prendre la forme de sifflements, de cliquetis, de pulsations, de vrombissements, ou des bourdonnements aux volumes et degrés variables.

Il n’existe aucun médicament destiné à stopper les acouphènes, cependant, il est possible d’en soulager la perception grâce à des thérapies comportementales ou sonores. Certaines médecines alternatives comme l’ostéopathie, l’acupuncture et l’homéopathie sont aussi conseillées.

Qu’est-ce que la presbyacousie ?

Il s’agit de la principale cause de perte auditive chez les adultes et elle se manifeste par la diminution de l’audition à cause du vieillissement. Les osselets qui se trouvent dans le conduit auditif et qui ont pour rôle d’augmenter les vibrations au niveau du tympan vers la cochlée perdent en souplesse, ce qui rend les fréquences aiguës à percevoir.

Si elle n’est pas compensée, la presbyacousie peut avoir des répercussions très importantes sur la personne âgée et son entourage. Elle peut en effet conduire à un isolement, à de la dépression, augmenter le risque de dépendance, de chute et même de démence. La prise en charge de la presbyacousie consiste à mettre en place des aides auditives adaptées au patient. À noter que ces aides sont plus efficaces et mieux supportées quand elles sont mises en place de façon précoce, d’où l’importance du bilan auditif même si les symptômes ne se présentent pas encore. Pour retarder la presbyacousie, il faut avoir les bons gestes, notamment éviter de s’exposer aux bruits excessivement forts, ne pas fumer et se faire soigner pour les pathologies liées à l’audition.

Leave a comment

Technologies Biomédicales © 2024. Tous droits réservés. | Mentions légales | Contact