Skip to content Skip to footer

À qui sont destinés les dispositifs d’alerte médicale ?

À l’ère du digital, presque tous les secteurs d’activités ont connu des mutations. Le domaine de la santé n’est pas resté en marge de cette révolution. Désormais, des outils de pointe ont été intégrés aux processus en milieux hospitaliers. Ces avancées ont pour effet d’améliorer l’efficacité du personnel médical et permettent de sauver plus de vies. Au nombre des nouvelles solutions, citons les dispositifs d’alerte médicale. Nous présentons ici les avantages de ce système ainsi que les personnes concernées.

Qu’est-ce qu’un système d’alerte médicale et comment fonctionne-t-il ?

Aussi appelée téléassistance, l’alerte médicale est un dispositif destiné à fournir un soutien à distance aux personnes vulnérables. La téléassistance se substitue donc à une présence physique permanente auprès des bénéficiaires. De façon concrète, ce système utilise la technologie et des stratégies de télécommunication, pour prévenir des situations d’urgence médicale.

À ce niveau, il s’avère judicieux de préciser que la téléassistance n’est pas de la médecine, mais plutôt un complément aux actes médicaux. La téléalarme permet de suivre quelques indicateurs de santé des personnes à mobilité réduite. Tout part d’une alarme que déclenche le bénéficiaire en cas de malaise ou de chute.

Grâce à un émetteur porté autour du cou, la victime alerte une centrale d’écoute par liaison téléphonique. Vous pouvez également choisir un bracelet d’alerte médicale pour disposer d’un équipement plus discret. Une fois le contact établi, un opérateur d’écoute prend en charge la personne en recueillant attentivement ses besoins.

Dans le même temps, le professionnel s’enquiert des antécédents du malade à travers son dossier médical, afin d’évaluer au mieux la situation. Au besoin, l’opérateur contactera les référents qui peuvent être des membres de la famille ou un médecin traitant. Dans certains cas, l’intervention des pompiers est déclenchée par le chargé d’assistance.

Qui peut bénéficier d’un système d’alerte médicale ?

La téléalarme est un système de prévention des risques. Elle s’adresse aux personnes qui n’ont plus la capacité d’effectuer elles-mêmes leurs tâches quotidiennes. La téléassistance est donc destinée à tous les individus en perte d’autonomie. Cependant, le dispositif ne se limite pas aux seniors. Quel que soit votre âge, dès que vous souffrez d’un déficit de mobilité, vous pouvez solliciter une prise en charge par alerte médicale.

À l’instar des adultes, les enfants atteints d’autisme ou d’une autre déficience mentale ou physique, sont également éligibles pour la téléassistance médicale. Comme la plupart des services d’aide à domicile, la téléassistance peut permettre au bénéficiaire de recevoir quelques subventions. C’est ainsi que l’Allocation Personnalisée d’Autonomie ou encore la Prestation de Compensation du Handicap, viennent améliorer dans une certaine mesure le quotidien des personnes dépendantes.

dispositifs d'alerte médicale seniors

Les raisons pour lesquelles les seniors ont besoin d’un système d’alerte médicale

À domicile comme partout ailleurs, les risques existent et nul n’en est épargné. Ceci est encore plus vrai lorsqu’il est question des personnes âgées. Les seniors font partie des personnes les plus vulnérables. Ils sont donc plus exposés aux dangers, en raison de leur perte d’autonomie, d’où l’intérêt de la téléassistance qui sécurise vos proches au quotidien. Avec des dispositifs simples d’utilisation, la téléalarme dissipe les angoisses des bénéficiaires qui se sentent désormais moins isolés chez eux.

À tout instant, vous avez la garantie d’être immédiatement pris en charge dès que le besoin se fait ressentir. Que vous soyez aux toilettes, à la cuisine ou dans votre jardin, la téléalarme est opérationnelle partout chez vous. Ce soutien permanent aide à éviter les séjours inutiles à l’hôpital. Les parents proches sont, eux aussi, moins anxieux et peuvent sainement vaquer à leurs occupations.

La technologie des systèmes d’alerte médicale et leurs capacités

Les systèmes d’alerte médicale se démocratisent de plus en plus actuellement. Selon les chiffres, plus de 700 000 Français auraient déjà eu recours aux prestations de téléassistance. Généralement, il faut prévoir entre 20 et 30 euros par mois pour profiter de ce dispositif. Au-delà du simple appel téléphonique, la téléalarme intègre plusieurs autres options qui peuvent s’adapter aux besoins de la personne à assister.

La technologie d’alerte médicale dispose par exemple de la priorisation des appels qui permet de traiter en urgence les appels, selon la gravité de la situation. De nombreux prestataires proposent désormais des modules GPRS. Ils servent à couvrir les zones dépourvues de ligne de téléphonie fixe. En vue de sécuriser les personnes en perte d’autonomie, la téléassistance se renforce avec les détecteurs de présence et /ou d’inactivité.

Dans un cas ou dans l’autre, une alarme est déclenchée lorsque le système remarque des mouvements inhabituels ou au contraire, une absence d’activité. Dans la même logique, il est recommandé de souscrire une offre de téléalarme comprenant des détecteurs pour déceler à temps les débuts d’incendie ou d’inondation au domicile du bénéficiaire.

Leave a comment

0/100

Technologies Biomédicales © 2024. Tous droits réservés. | Mentions légales | Contact