Skip to content Skip to footer

Pourquoi consulter un kinésithérapeute à Auderghem ?

La kinésithérapie est une spécialité de la médecine et une pratique professionnelle qui consiste à utiliser des mouvements actifs ou passifs pour aider un patient. Elle est indiquée pour la prévention et la prise en charge thérapeutique des troubles motrices ainsi que d’autres formes d’incapacités fonctionnelles. Si vous hésitez à consulter un kinésithérapeute à Auderghem, découvrez ici des raisons fondamentales qui guideront votre réflexion.

À qui s’adresse la kinésithérapie ?


La masso-kinésithérapie s’adresse à tous, peu importent l’âge et le profil. Principalement, elle concerne les personnes âgées qui sont enclines aux troubles physiques et fonctionnelles en raison du vieillissement. Ainsi, un kinésithérapeute à Auderghem peut intervenir auprès des seniors après une opération, un traumatise, une blessure ou simplement pour maintenir leur forme.

Comme vous pouvez le voir sur ce site, recourir à ce spécialiste permet de traiter des blessures et des troubles musculosquelettiques. D’un autre côté, la kinésithérapie est destinée aux enfants pour les aider à atteindre leur plein potentiel moteur à travers la prise en charge de divers troubles physiques. Par ailleurs, la masso-kinésithérapie concerne des profils particuliers tels que les femmes enceintes. La thérapie prénatale accompagne la future mère tout au long de la grossesse afin que l’accouchement se déroule aisément. Pour chacun de ces profils, le praticien utilise des techniques précises afin d’aider au meilleur les patients.

Le rôle du kinésithérapeute

En Belgique, un kinésithérapeute à Auderghem intervient pour améliorer la coordination motrice de son patient. Pour cela, il applique ses mains sur ce dernier, pétrit sa peau et ses muscles, etc. Le rôle passif du spécialiste (sous-entendue kinésie passive) s’apprécie à travers son implication directe pour renforcer la souplesse articulaire et la tonicité musculaire. Ainsi, il met en œuvre différentes techniques telles que le massage, l’étirement musculaire, la mobilisation des articulations par les tractions. Utilisée aussi lorsque le patient est hémiplégique, notamment à cause d’un accident cardio-vasculaire, la kinésie passive est pratiquée pour lutter contre les raideurs et déformations.

Alternativement, la kinésie active implique directement le patient. Ici, le spécialiste n’intervient pas manuellement dans l’effort personnel réalisé par le malade. Ce dernier se contente de prodiguer des conseils et de suivre l’évolution des améliorations. Il peut recommander tout au long du processus l’usage des équipements tels que le vélo gymnastique, les systèmes de suspension, etc.

Le rôle du kinésithérapeute à Auderghem est aussi moral. En effet, une défaillance physique peut être très mal vécue et remettre en cause l’estime de soi. Tout au long du processus de rééducation, le praticien encourage le patient et lui prodigue des conseils afin qu’il maintienne un moral haut.

Les pathologies traitées par un kinésithérapeute


Malheureusement, de nombreuses pathologies sont de plus en plus courantes et nécessitent une intervention en kinésithérapie, notamment à Auderghem. Parmi celles qui sont très sérieuses figurent les troubles cardio-vasculaires et leurs effets sur le corps. Il s’agit entre autres de l’hypertension artérielle, de l’infarctus, de l’insuffisance respiratoire, des valvulopathies, etc. La portée de la kinésie sur ces problèmes est bénéfique, car elle permet :

  • d’augmenter l’endurance et la force musculaire ;
  • de diminuer la fatigue ;
  • d’améliorer la tolérance à l’effort ;
  • de réduire l’essoufflement, etc.

La kinésithérapie est aussi utilisée pour aider les personnes souffrantes des troubles neurologiques tels que : le traumatisme crânien, l’accident cardio-vasculaire, la maladie de Parkinson, l’infirmité motrice cérébrale, etc. Les techniques employées sont utiles à la rééducation motrice et cognitive.

Les personnes qui souffrent de troubles respiratoires peuvent aussi consulter un kinésithérapeute. Le professionnel est indiqué pour les maux comme l’asthme, la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), la mucoviscidose, la pneumonie, etc. En utilisant différentes techniques telles que le drainage postural, la percussion thoracique, le désencombrement bronchique…, ce dernier facilite la respiration des patients.

Quel centre consulter en Belgique ?

En Belgique, la demande en kinésithérapie ne cesse de croître et plusieurs hôpitaux ainsi que des cabinets privés répondent à ces besoins croissants. Parmi eux, le Centre Kenko, avec ses deux cabinets situés à Auderghem et à Schaerbeek, à proximité de Bruxelles, offre une réponse adaptée. Ce centre regroupe des professionnels passionnés et compétents, attentifs aux besoins de leurs patients.

Le processus d’intervention au centre Kenko est simple et efficace. Les kinésithérapeutes planifient des séances d’une durée moyenne de 30 minutes, adaptées à chaque patient. Lors de la première visite, une écoute attentive du patient permet d’établir un diagnostic précis et de définir la méthode d’intervention la plus appropriée.

Leave a comment