Tube à rayons X

Le tube RX et sa gaine


L’historique :

Le rayonnement X a été découvert par W.C. Roentgen le 8 novembre 1895.
Manipulant des tubes cathodiques depuis de nombreuses années, il s’aperçut que le rayonnement ainsi créé était capable d’illuminer un écran fluorescent à travers un carton opaque qu’il avait posé sur le tube.
Il reçut en 1901,le prix nobel de Physique et ouvrit le chemin de la radiologie conventionnelle.

Le tube RX

Il en existe de plusieurs types mais nous allons nous intéresser à celui à anode tournante, le plus répandu:

tube1.gif

Le tube RX sorti de sa gaine



La figure 2 nous montre le schéma de câblage, les différentes électrodes le constituant et le principe de l'émission des rayons X.


tube-Rx.gif

figure(2)


L’anode est reliée directement au pôle positif du générateur fournissant une tension de plusieurs KV sous quelques mA.
La cathode est fixe, connectée au moins du générateur.
Il existe toujours un ou deux filaments qui chauffent celle-ci. Il se produit alors une émission d’électrons (flèche rouge), qui va venir frapper l’anode en tungstène et créer un rayonnement X. C’est le principe du tube à cathode chaude de type « Coolidge ».



tube3.gif

Sur cette photo nous apercevons bien les filaments du tube (2 sur ce type de tube).



La gaine du tube passée aux rayons X :

Ce tube en verre est emprisonné dans une gaine en métal qui va jouer un grand rôle dans le refroidissement, la collimation du faisceau de sortie. Elle va permettre de maintenir l’ensemble et, grâce à un stator fixé à sa paroi, de mettre l’anode en rotation.

La partie gauche de la gaine accueillera le câble de la borne haute tension KV+ de l’anode.

tube4.gif

La gaine du côté anode



Le stator fixé à l’intérieur de la gaine va mettre en rotation l’anode tournante

tube5.gif

Le stator


C'est içi que sera inséré le câble KV- alimentant la cathode du tube.
On observe à gauche l’isolation en caoutchouc entre l’huile située à droite et la flasque munie d’un ventilateur aidant au refroidissement du tube à gauche.

tube6.gif

La partie cathode de la gaine


La partie centrale avec la fenêtre de sortie des rayons X, une capsule transparente y est fixée afin d’assurer la bonne étanchéité pour l’huile minérale.

tube7.gif

Le centre de la gaine


[ Imprimer ] - [ Fermer la fenêtre ]