Menu Gnral
En ligne
En ce moment:
0 membre
29 visiteurs
613 visites aujourd’hui

Aucun membre connect

8 827 929 visiteurs
depuis le 20/12/2004
Recherche rapide
Entrez un mot ou
un groupe de mots :
Selectionnez les zones :
Forum
Articles
DownL
News
Pages
Faq

Newsletter

Inscription
Désinscription

Liens Web
Autoclave 5
3.2.2. La double cuve et isolation

La double cuve de lautoclave permet de maintenir la chaleur humide lintrieur de la 1re cuve, garantissant une bonne strilisation.

autoclave15.jpg

Zone 1 : Intrieur de la 1ere cuve ou lon place les ustensiles striliser. La cuve est prchauffe en injectant des vapeurs de pression.
Zone 2 : Intrieur de la 2me cuve et extrieur de la 1re. Le but ici est de maintenir la cuve centrale chaude. Pour cela on fait galement le vide puis on injecte de la vapeur deau 134C 2 bars, pour maintenir une T minimale entre les deux cuves afin dviter la formation de condensation sur la 1re cuve pouvant
altrer la strilisation.
Zone 3 : Isolation avec de la laine de verre lextrieur de la 2me cuve. Ceci permet de maintenir la Zone 2 chaude pour ne pas la chauffer en permanence, et de faire des conomies dnergie.

3.2.3. Les joints de porte gonflables

Les joints de porte gonflables sont disposs tout autour des deux portes permettant de contenir le vide lintrieur de lenceinte. De plus, il permet lair lextrieur de la porte de ne pas entrer dans la cuve, pour ne pas importer des particules contaminantes. Il permet galement la temprature et la pression dans la cuve dtre les plus constantes possibles de manire limiter les fuites ventuelles. Il existe deux types de joints gonflables :
- soit par le passage d'un fluide l'intrieur d'un joint.
- soit par la pousse d'un fluide (joint dit lvres ).
Les fluides utiliss peuvent tre de l'air comprim, de l'eau ou de la vapeur.En rgle gnrale, le joint de porte gonflable est utilis par la pousse du joint vers la porte.

autoclave16.jpg autoclave17.jpg

Fig.8 : Joint (bleu) non gonfl Fig.9 : Joint gonfl (tanchit assure)



3.2.4. Les indicateurs de contrle priodique

Il existe des systmes de sondes autonomes placer dans lautoclave, permettant les contrles priodiques des paramtres de lquipement, donnant des indications sur le fonctionnement du strilisateur et permettant galement lenregistrement et le traitement des paramtres physiques dun cycle de strilisation.

Les capteurs de pression

Ces capteurs permettent de mesurer la pression de la vapeur deau sature lintrieur de la cuve. Il existe diffrentes sortes de capteurs de pression comme le capteur tout ou rien (Fig.10) ou le capteur jauge de contrainte (Fig.11). Lacquisition des valeurs de pression vide ou en charge se fait pour tout cycle de strilisation et le test de fuite est ncessaire pour un bon fonctionnement de lautoclave.
Le capteur dtecte en continu la pression dans la cuve et ds quil y a une lgre diffrence entre la valeur mesure et la consigne, la pression est ramene la valeur de la consigne. Si la pression est trop faible, la chaleur humide ne pntre pas dans les containers ou dans les sachets, impliquant une mauvaise strilisation.

autoclave19.jpg autoclave18.jpg

Fig.10 : Capteur de pression tout ou rien Fig.11 : Capteur de pression jauges de contrainte



Les capteurs de temprature

Les capteurs de temprature permettent de mesurer la temprature vide ou en charge lintrieur de la cuve, et ce pour tout cycle de strilisation. Un rgulateur de temprature est galement prsent dans les autoclaves et ralise un contrle continu de celui-ci.
Les capteurs de temprature lectriques ont l'avantage d'avoir une plus grande souplesse d'emploi (information transmissible, enregistrement) tout en gardant une prcision suffisante.

On dcompose les capteurs de temprature en deux sous catgories :

- Capteur passif, thermomtre rsistance et thermistance
Le fonctionnement de ces types de thermomtres est bas sur le phnomne physique, cest dire l'influence de la temprature sur la rsistance lectrique d'un conducteur. La mesure d'une temprature est donc ramene la mesure d'une rsistance.
La caractristique rsistance/temprature est de nature diffrente pour un mtal et un agglomrat d'oxydes mtalliques, deux cas sont distingus.

autoclave21.jpg autoclave20.jpg

Fig.12 : Diffrents capteurs passifs Fig.13 : Composition dune sonde Platine PT100



- Capteur actif, thermomtre couple thermolectrique

Les thermocouples ou couples thermolectriques transforment une temprature en une tension lectrique mesurable qui est base sur l'effet Seebeck, mais leur principal dfaut est leur manque de prcision.
Le couple est constitu par deux conducteurs A et B de natures diffrentes, souds bout bout en circuit ferm. Les deux soudures sont des tempratures diffrentes et un courant circule dans le circuit A B. Les carts de potentiel et
de temprature entre les deux soudures sont lis par une relation qui est caractristique du couple des mtaux utiliss.

autoclave22.jpg



Le fait de chauffer la soudure gnre un mini courant ou une force lectromotrice
(F.E.M) exprime en millivolts (mV). L'lvation de temprature est proportionnelle la force lectromotrice enregistre par le galvanomtre. Cette mesure est ensuite traduite le plus souvent en degrs centigrades (C). Des gaines (doigt de gant) protgent le thermocouple contre les ambiances agressives et les chocs mcaniques.


Le manomtre
autoclave23.jpg

Le manomtre, comme les capteurs de pression, permet la mesure de la pression dans l'enceinte. A ceci prs que le manomtre informe uniquement lutilisateur de lautoclave. En dautres termes, le manomtre doit tre visible et lisible.
Lors du test de fuite ( vide ou en charge pour les cycles de strilisation), le manomtre permet une lecture instantane pour les utilisateurs.


Le manovacuomtre enregistreur
Prsent sur certains modles d'autoclave, il enregistre et restitue sous la forme d'un trac de faon lectrique ou mcanique les diffrentes phases d'un cycle de strilisation. Il existe plusieurs types d'enregistrement :
o disque (diagramme circulaire, une voie d'enregistrement : pression)
o droulement linaire (ticket, deux ou trois voies d'enregistrement : vide, pression, temprature).
L'inscription est continue et se fait par stylo pointe interchangeable, ou l'aide de plume. De plus, le quadrillage du papier permet le minutage, et les perforations permettent le droulement du graphique sur un support crant servant de guide.


Imprimantes graphiques ou alphanumriques
Ce type dimprimantes permet de tracer chaque instrument strilis en vue de satisfaire la rglementation sur la traabilit totale pour tout cycle, par un archivage automatique des donnes. Exemple de ticket imprim par un laveur
dsinfecteur de lhpital de Sallanches (Fig.15).

autoclave25.jpg autoclave26.jpg

Fig.15 : Ticket pour la traabilit Fig.16 : Exemple dimprimante


Page 1- Page 2- Page 3- Page 4- Page 5- Page 6- Page 7

Partenaires 
Afiteb EBME Humatem Afib