Menu Général
En ligne
En ce moment:
0 membre
35 visiteurs
117 visites aujourd’hui

Aucun membre connecté

12 337 900 visiteurs
depuis le 20/12/2004
Recherche rapide
Entrez un mot ou
un groupe de mots :
Selectionnez les zones :
Forum
Articles
DownL
News
Pages
Faq

Newsletter

Inscription
Désinscription

Liens Web
Forum : Masquer l’entête
Accès rapide :

 

Effectuer une Recherche avancée OU


Imprimer Permalien mercredi 24 octobre 2012 à 10:54  
lhadrot
avatar
Hors ligne
starsj1.png
Amateur
Nombre de posts : 10
Inscrit(e) le: 07 décembre 2005
Bonjour
Nous restructurons notre service biomédical. Je suis au Puy en Velay. L’idée serait de compléter la fonction achat du service avec un (bon) technicien biomédical. Pour info, nous avons 5 techniciens de maintenance.
L’établissement fait des achats pour lequel le service économique n’a pas de technicité et le but est clairement de récupérer ces achats (essentiellement classe 6).
Je suis à la recherche de retours d’expériences ou d’avis : Pensez vous que les techniciens biomédicaux seraient intéressés par ne plus faire de maintenance et changer de carrière pour faire des achats ? je pose la question car pour l’instant les réponses que j’ai c’est plutôt non, cela m’étonne…
Si ce n’est pas le cas il faut me contacter smiley sg3bgog29g.gif , plus sérieusement, car l’annonce n’est pas parue, je me demande si il vaut mieux un technicien biomédical avec des missions achats ou un acheteur technique.
Merci de vos réponses
Lambert HADROT






vive la mutualisation !
Imprimer Permalien mercredi 24 octobre 2012 à 11:51  
tech_bio
avatar
Hors ligne
starsv4.png
Référent
Nombre de posts : 268 (0.05/Jour)
Inscrit(e) le: 07 mars 2007
Bonjour,

en général un technicien biomédical ne gère pas que les achats biomédicaux, car la première fonction de celui-ci est de faire des dépannages, des contrôles, du préventif,....,.
Ses différentes missions sont des activités techniques, ce qu'il ne trouvera plus en tant qu'acheteur biomédicaus, car la c'est plutôt du domaine administratif.
Je pense que ceux qui est pour moi le plus intéressant, c'est de rajouter à un technicien bio une mission achat afin qu'il puisse apporter des informations inportantes lors de ces achats, de part ces connaissances techniques qu'il développe chaque jour en étant sur le terrain.
Ce qui n'est pas toujours le cas lorsqu'on fait appel à un acheteur.
Tout ceci est juste mon avis personnel.







Imprimer Permalien mercredi 24 octobre 2012 à 18:34  
cazenave laurent
avatar
Hors ligne
starsv4.png
Référent
Nombre de posts : 393 (0.07/Jour)
Inscrit(e) le: 11 mai 2006
Bonjour Lambert,

J'avoue que faire de l'achat à plein temps temps de produits initialement achetés par le Service Eco ce ne serait pas intellectuellement, excuses-moi l'expression, "jouissif" !

C'est peut-être pour cela que tu reçois des réponses plutôt négatives.

Cordialement.









E-mail Anti-spam
Imprimer Permalien mercredi 24 octobre 2012 à 21:08  
lhadrot
avatar
Hors ligne
starsj1.png
Amateur
Nombre de posts : 10
Inscrit(e) le: 07 décembre 2005
Salut Laurent,
J'entends ton avis.
Je te rassure, je n'ai pas que du négatif dans ma prospection smiley sg3bgog29g.gif

C'est un peu résumer rapidement les prestations du service économique... mais chez nous il gère toutes les fournitures médicales. Ce sont des investissements tout à fait digne d’intérêt !

Mais je vois ce que tu veux dire pour un technicien qui aime la maintenance ce n'est pas forcément "noble". Il en demeure pas moins que cela peut être très jouissif et booster une autre carrière pour ceux qui veulent faire des achats ; cherchez des solutions techniques pertinentes, économiques, qui répondent aux contraintes de sécurités sanitaires, négocier, anticiper des marchés... C'est autre chose.

amitiés
l HADROT






vive la mutualisation !
Imprimer Permalien mercredi 24 octobre 2012 à 23:19  
cazenave laurent
avatar
Hors ligne
starsv4.png
Référent
Nombre de posts : 393 (0.07/Jour)
Inscrit(e) le: 11 mai 2006
Bonsoir Lambert,

L'intérêt certain, c'est que cela peut éliminer une des sempiternelles question ... Qui achète quoi !

Entre ce qui relève du service économique et du Biomédical au niveau des achats de fournitures médicales, c'est un vrai foutoir ! Tout du moins chez moi...

Au moins là, c'est centralisé. Mais qui achète le toner pour le reprographe couleur d'échographie, le service éco ou le biomédical ? Damned et si c'était l'informatique ! smiley sLol.gif smiley sg23gboingg23g.gif

Amitiés.

Laurent.







E-mail Anti-spam
Imprimer Permalien jeudi 25 octobre 2012 à 10:00  
thersite
avatar
Hors ligne
starsv3.png
Expert
Nombre de posts : 36 (0.01/Jour)
Inscrit(e) le: 28 avril 2008
C'est tout a fait viable dans la carrière d'un tech bio.
Lorsque l'on a 20 ans de technique derrière soi on a parfois envie de faire autre chose.
A la condition d'avoir un bon degré d'autonomie dans le poste, c'est une situation envisageable pour une évolution de carrière, la part administrative de notre profession peut si elle est bien abordé avoir beaucoup d’intérêt.
Sur mon regroupement les ingénieurs bio s'occupent des achats épaulé par un tech et cela se passe très bien, avant le regroupement nous n'avions pas d'ingé et le TSH faisait tout les achats.

C'est tout à fait le type de poste vers lequel je compte m'orienter avec une part d'organisation en sus mais pas au Puy... quoi que la région soit fort sympathique.
Édité 2 fois - Dernière édition: 25/10/2012 à 13:14 Par thersite.







Imprimer Permalien jeudi 8 novembre 2012 à 13:37  
francisco62
avatar
Hors ligne
starsj1.png
Amateur
Nombre de posts : 6
Inscrit(e) le: 03 mai 2010
Bonjour,

Je pense que la première difficulté réside dans les limites de ces achats qui doivent se limiter à la fonction biomédicale. Suivant les établissements, leur taillle et leur organisation, la structure biomédicale en place, les domaines de compétences et la motivation des techniciens, tout peut se faire. J'interviens dans plusieurs établissements de taille différente et l'organisation est différente à chaque fois car ce ne sont pas les mêmes entités juridiques, ma solution a été de mettre en place une politique de maintenance biomédicale spécifique pour chaque situation. Le document validé par les différentes Directions précise ma mission et les limites de mes interventions, après la bonne collaboration a fait que le travail d'équipe a porté ses fruits et que j'apporte peut être beaucoup plus en qualité de conseils techniques qu'en passant du temps avec des appareils qui n'auraient pas dûs être achetés pour leur manque de fiabilité ou leur coût de possession?
Pour ce qui est des consommables et accessoires, des recherches sur internet permettent souvent des économies appréciables, c'est paut être là aussi que doit se jouer le rôle de gestionnaire économique du technicien biomédical?
Bonne continuation.







Partenaires 
Afiteb EBME Humatem Afib