Technologies-biomedicales.com
Contact logo13
Accueil Telechargements Compte Forum Livre d or m6
top
top1
Menu Général
En ligne
Recherche rapide
Newsletter
Liens Web
Publicité

Index des articles > Humour > Loi de Murphy


Loi de Murphy

Article posté par ->Hervé.
Paru le vendredi 10 décembre 2004 à 10:17
Vu 1831 fois.
Note : etoiles5 (3 votes)

Loi de Murphy



LA LOI DE MURPHY
..ou le comportement des objets inanimés



On connaît en France - dans les milieux de l'électronique peut-être plus qu'ailleurs - la loi de la tartine beurrée ou de l'em...bêtement maximum.
Aux Etats-Unis, c'est la loi de Murphy qui est communément admise pour expliquer le comportement des objets inanimés.
Curieusement, l'homme qui a développé l'un des concepts les plus profonds du 20ème siècle, Edsel Murphy, est pratiquement inconnu de la plupart des ingénieurs et techniciens. Il est en fait victime de sa propre loi.
La loi fondamentale de Murphy, qui a donné de très nombreux corollaires dans les domaines les plus divers, s'énonce ainsi :

" Si quelque chose peut aller de travers, le phénomène se produira, et, de préférence, pendant une démonstration "

En voici quelques exemples, dont certains sont plus spécialement applicables à l'électronique :

  • Tout fil coupé à la bonne longueur se révélera trop court.


  • Tout cordon a une tendance naturelle à faire des nœuds.


  • Les tolérances s'accumulent toujours dans le même sens pour compliquer au maximum l'opération d'assemblage.


  • Des équipements identiques contrôlés dans des conditions identiques ne sont jamais identiques à l'utilisation.


  • La disponibilité d'un composant est inversement proportionnelle aux besoins.


  • Un distributeur, censé tenir un composant en stock, pratique la politique du stock "0".


  • S'il faut N composants pour réaliser un projet, il y en a (N-1) en stock.


  • Si l'on a besoin d'une résistance de valeur déterminée, cette valeur n'existe pas. Et on ne peut l'obtenir par aucune combinaison série ou parallèle.


  • Un outil qui échappe des mains tombe toujours dans l'endroit le plus inaccessible ou sur le composant le plus fragile. (Loi également connue sous le nom de ' Loi de la gravité sélective' )


  • Si vous décidez de réaliser une plate-forme de démonstration de votre savoir faire, il y a de fortes chances qu'elle démontre surtout vos dysfonctionnements.



DANS LES SPECIFICATIONS


  • LES CONDITIONS AMBIANTES INDIQUEES DANS LES SPECIFICATIONS SONT TOUJOURS DEPASSEES DANS LES CONDITIONS REELLES D' UTILISATION .


  • TOUT FACTEUR DE SECURITE FONDE SUR L' EXPERIENCE PRATIQUE SE REVELE TOUJOURS TROP JUSTE .


  • LES FICHES DE SPECIFICATIONS DES CONSTRUCTEURS SONT RECTIFIEES PAR UN FACTEUR DE 0,5 OU 2 SELON LE MULTIPLICATEUR QUI DONNE LA VALEUR LA PLUS OPTIMISTE . POUR LES VENDEURS LES COEFFICIENTS S' ETENDENT DE 0,1 A 10 .


  • DANS UN INSTRUMENT OU UN DISPOSITIF COMPORTANT UN CERTAINS NOMBRES D' ERREURS EN PLUS OU EN MOINS , L' ERREUR TOTALE EST EGALE A LA SOMME DE TOUTES LES ERREURS ACCUMULEES DANS LE MEME SENS .


  • LE COUT FINAL D' UN EQUIPEMENT EST EGAL A 3 FOIS LE MONTANT DU DEVIS .


  • AU STADE DES SPECIFICATIONS , LA LOI DE MURPHY SUPPLANTE LA LOI D' OHM .


Commentaire n°1/1
Remonter Posté le 29/04/2008 par tony.d

 
Tellement vrai ! Une loi à connaître.
 
avatar

spacer
Accueilbot_dot.jpg Archivesbot_dot.jpg Contactbot_dot.jpg Forumbot_dot.jpg Liens
Copyright © 2007, Companyname. All Rights Reserved
Crédits | Responsabilités | Règles du site | Confidentialité | Copyrights
Sites Partenaires
Afiteb EBME Humatem