L' Ingénieur Biomédical


L' Ingénieur Biomédical vu par Anfh.asso



L'ingénieur biomédical a une mission de veille sanitaire ; il doit connaître toutes les règles sanitaires et les appliquer, mettre en place des systèmes et des process afin de garantir la sécurité du personnel et des patients.
Dans les gros établissements, le département d'ingénierie biomédicale peut en compter plusieurs ainsi qu'une équipe dépassant les dix personnes, composée d'"adjoints techniques biomédicaux" essentiellement. Dans les établissements de taille réduite, l'ingénieur ou l'adjoint technique biomédical doit être polyvalent.
Il s'agit d'une fonction en développement dans la mesure où, les plateaux techniques faisant appel à des technologies de plus en plus évoluées, les ingénieurs biomédicaux sont amenés à se spécialiser sur des domaines de plus en plus "pointus".
S'il s'agit d'une fonction transverse, l'ingénieur biomédical peut dépendre de la direction des services techniques, de la direction des services économiques et de logistique, de la direction des investissements…De son positionnement dépend son niveau d'autonomie. Lorsqu'ils sont plusieurs, l'un d'entre eux peut se voir confier la responsabilité de coordonner l'activité de ses collègues . L'ingénieur biomédical exerce aussi souvent le rôle de correspondant de matériovigilance et peut être amené à s'occuper de la radioprotection


ACTIVITES

Elaborer et mettre en œuvre le Plan d'Equipement Médical de l'établissement

. Elaborer le Plan d'Equipement Médical :
. Recueillir les besoins auprès des chefs de services en fin d'année, au moyen d'un questionnaire type
. Chiffrer les besoins exprimés par les chefs de services
. Etudier les contraintes d'implantation et d'exploitation (travaux, coûts d'exploitation, respect des normes)
. Se réunir avec la commission médicale pour étudier les besoins
. Rencontrer les chefs de services pour affiner leurs demandes et les prioriser
. Prévoir une enveloppe pour les imprévus (casse de matériel)
. Faire approuver le Plan par la commission médicale
. Mettre en oeuvre le Plan d'Equipement Médical :
. Lancer les appels d'offres : rédiger le cahier des charges, assister aux essais et présentations de matériel en se déplaçant éventuellement dans d'autres CH, contribuer au choix des fournisseurs (analyse technique et financière des offres).
. Ou mise en concurrence simplifiée : négocier les achats
. Gérer les achats : suivre la mise en service du matériel et la formation des utilisateurs, organiser la maintenance : établir les contrats en cas d'externalisation, assurer le suivi du programme des maintenances préventives et curatives effectuées par les techniciens biomédicaux, gérer le budget de maintenance, gérer l'inventaire des équipements biomédicaux (inventaire du nombre de pannes, des coûts de fonctionnement, des consommables associés)

RESULTATS ATTENDUS
Satisfaire aux besoins d'équipements des services de soins, dans le respect des contraintes budgétaires et de la réglementation sanitaire.
Maintenir ces équipements à leur niveau de performance et de sécurité.

Manager l'équipe du service biomédical et coordonner l'activité des autres ingénieurs biomédicaux

. Définir les axes de développement du service, en assurer l'application et le suivi
. Déléguer une partie de la maintenance et de l'organisation du travail au technicien "référent de l'atelier", le cas échéant
. Fixer des objectifs aux techniciens biomédicaux et les évaluer
. Animer les réunions du service
. Réguler les conflits et tensions éventuels au sein de l'équipe ou avec les personnels des services de soins
. Informer les collaborateurs des évolutions réglementaires
. Planifier et organiser l'activité des autres ingénieurs biomédicaux

RESULTATS ATTENDUS
Une équipe performante au service des équipes soignantes afin de leurs assurer le bon fonctionnement des équipements nécessaires à leur activité, en toute sécurité.

Assurer une veille technologique et réglementaire, ainsi que la mission de matériovigilance

. Se tenir informé des évolutions et innovations techniques des équipements (si possible en amont du PEM), afin de mieux conseiller les équipes médicales sur le choix des équipements et de les intégrer dans les projets d'organisation de l'établissement
. Participer à des rencontres professionnelles, congrès de sociétés savantes
. Lire la presse spécialisée
. Participer à des groupes régionaux de réflexion
. Participer aux groupes de travail de l'Association Française des Ingénieurs Biomédicaux (AFIB)
. Elaborer une bibliographie spécifique, en cas de recherche sur un chantier particulier
. Prendre connaissance des textes réglementaires et de leurs évolutions via Internet et lors des échanges avec les fournisseurs
. Echanger régulièrement avec le pharmacien matério vigilant
. En cas de signalement d'un incident par un service ("déclaration ascendante") :
. lui faire un retour l'informant qu'on a pris en compte son signalement et qu'un traitement est en cours
. faire une enquête dans le(s) service(s) concerné(s) pour analyser si le problème relève bien de la matériovigilance. Si c'est le cas, le déclarer à l'AFSSAPS à l'aide d'un formulaire officiel, avec copie au fournisseur
. En cas de déclaration par l'ASSAPS ("déclaration descendante") :
. faire un courrier aux services concernés
. lancer éventuellement une nouvelle procédure d'achat
. Dans les deux cas : mettre en place les actions correctives demandées par l'AFSSAPS (retrait / modification / information des utilisateurs)
. Participer aux réunions de la cellule de Gestion des risques
. Répertorier les incidents pour faire un bilan annuel à communiquer à la cellule Gestion des risques
. Former les personnels de l'hôpital et éventuellement d'autres hôpitaux, à la matério vigilance
. Respecter les exigences de traçabilité : Indiquer sur la fiche de suivi le passage de chaque patient : date, heure d'arrivée, heure du départ, nom du médecin anesthésiste et de l'IADE
. Participer aux transmissions orales et écrites sur le dossier de soins.

RESULTATS ATTENDUS
Des connaissances actualisées en matière de normes et de réglementations, pour l'ingénieur et l'ensemble de ses collègues.
La prise en compte de l'évolution des techniques des équipements et matériels médicaux.
Une information rapide des acteurs en cas d'alerte.


Conseiller la direction et les équipes médicales

. Conseiller le directeur et l'équipe de direction dans le domaine technique et biomédical afin de les aider à la prise de décision, notamment pour l'achat des équipements (bloc opératoire, exploration fonctionnelle, anesthésie / réanimation…)
. Animer les réunions de concertation avec les équipes médicales, soignantes et médico-techniques concernées par les projets d'équipement
. Conseiller les équipes médicales par rapport au plan d'équipement, sur la performance du matériel disponible sur le marché
. Conseiller les équipes médicales sur l'utilisation du matériel
. Conseiller d'autres établissements n'ayant pas d'ingénieur biomédical, sur l'achat d'équipement .



Article écrit par Hervé le jeudi 7 avril 2005 à 21:39

[ Imprimer ] - [ Fermer la fenêtre ]